Face à l’attrait qu’exerce le métier de croupier, beaucoup se posent la question: comment devenir un croupier ? Quels sont les études et qualifications nécessaires pour travailler en tant que croupier ? Quelles contraintes sont associées à l’exercice du métier ? Dans cet article, nous explorerons les réponses à ces questions ainsi que les salaires perçus en tant que croupier. Prêts ? C’est parti !

Qu’est-ce qu’un croupier ?

Un croupier fait partie des métiers de la culture et est un employé d’un établissement de jeu qui accepte les paris, supervise les jeux et distribue les gains aux gagnants.

Description du poste

Les responsabilités principales spécifiques à ce poste sont d’animer les tables en assurant le bon déroulement des différents jeux proposés comme la roulette, la boule, le black-jack, le baccara ou encore le poker.

En Europe, le jeu de Poker et ses variantes peuvent exiger des compétences plus avancées pour être pratiqués et sont réservés aux Croupiers les plus expérimentés.

Qualités et compétences requises


Le travail du croupier exige une grande concentration et une certaine rigueur de l’employé afin de respecter scrupuleusement les règles inhérentes à chaque jeu ainsi que celles imposées par l’administration du casino.

Maîtriser sa gestuelle et sa voix est également essentiel pour maintenir l’attention du client sur l’ensemble des interactions entre les joueurs.
Pour occuper ce poste il faut donc avoir des capacités d’analyse et de concentration accrues, être rigoureux, communicatif, ponctuel , à l’aise avec les chiffres et savoir prendre des initiatives.

Études et formations nécessaires

La formation peut se faire sur le tas ou être dispensée par cours. Dans le premier cas, vous apprendrez progressivement sur votre lieu de travail avec l’aide d’un collègue formateur.

Généralement très court (quelques heures), ce type de formation vous demandera davantage d’expérience pour vous sentir parfaitement à l’aise.

Dans le second cas, on trouve souvent les cursus offerts par des organismes privés ou des écoles publiques spécialisées en matière de jeux. Ces formations pertinentes ont de 2 à 5 mois (environ 250 heures) fournissent une solide introduction au domaine ainsi qu’à toutes sortes d’habiletés techniques nécessaire pour animer efficacement une table.

Salaires

En France, Les salaires nets moyens varient entre 18 000€ et 30 000€ annuels selon les casinos (prises en compte non seulement la prime liée à la qualification mais aussi le niveau de l’établissement où vous travaillez).

Quelles sont les contraintes liées à ce métier ?

Les responsabilités et le statut d’un croupier ne sont pas sans certaines contraintes.

Age minimum requis

Afin de pratiquer ce métier, il faut être majeur (18 ans) et avoir un casier judiciaire vierge.

Obligation d’avoir un casier judiciaire vierge

Le code du commerce stipule que tout employé qui intervient en contact avec l’argent ou les gains des clients doivent être inscrit à Pôle emploi et avoir un casier judiciaire vierge.

Travailler en tant que Croupier demande donc d’être majeur, d’adhérer à Pôle Emploi et posséder un casier judiciaire vierge.
Face à l’exercice du métier de croupier, les personnes intéressées doivent prendre en compte plusieurs contraintes. L’âge minimum requis pour postuler est de 18 ans et un casier judiciaire vierge est une condition sine qua non afin d’être embauché.

De plus, certaines études et formations spécifiques peuvent être nécessaires pour obtenir le poste. Enfin, il est important de se pencher sur le salaire potentiel qui dépendra de l’expérience et des compétences acquises.

Avec toutes ces informations en main, on est désormais bien outillés pour savoir si ce métier correspond à nos aspirations et nous permettra d’atteindre nos objectifs professionnels et financiers à long terme.