Écrire un livre autobiographique, c’est raconter l’histoire de sa vie. Revivre et faire vivre des émotions en dévoilant les secrets les plus profonds de votre passé. Qu’est-ce qu’une autobiographie ? Comment écrire un livre autobiographique ? Le point sur la question.

Qu’est-ce qu’une autobiographie ?

Une autobiographie est un genre littéraire appartenant aux « récits de soi ». Il s’agit d’une narration de sa propre vie avec comme personnage principal : vous-même. Ainsi, dans votre livre autobiographique vous êtes à la fois l’auteur, le narrateur et le personnage central du livre.

Comment écrire un livre autobiographique ?

Suis-je l’auteur ou le personnage de mon livre autobiographique ?

Avant de passer à la phase même d’écriture de votre livre autobiographique, il est important de vous poser une question : comment souhaitez-vous vous positionner en tant que narrateur ?

Le narrateur est, par définition, celui qui raconte l’histoire. Dans un récit de soi, 2 positionnements sont possibles :

  • vous êtes le personnage de votre livre autobiographique : dans ce cas, vous racontez ce que vous avez vécu à travers les yeux de l’enfant ou le jeune que vous avez été
  • vous êtes l’auteur de votre livre autobiographique : dans ce cas, vous racontez votre histoire passée avec le recul que vous avez en tant qu’adulte

Pour apporter plus de dimension à la narration, vous pouvez parfaitement passer du statut de personnage au statut d’auteur tout au long de votre récit. En procédant ainsi, vos lecteurs ont une double vision de votre histoire. Cependant, il faut noter que, pour jouer ces 2 rôles dans un même livre, il est important que l’un domine sur l’autre. Par exemple, si vous choisissez d’être le narrateur auteur, vous pouvez de temps à autre vous positionner en tant que narrateur-personnage, et ensuite, revenir à ligne directrice de narrateur auteur. Cela permet de garder l’équilibre de votre livre autobiographique.

Comment mon histoire va-t-elle être perçue par les lecteurs ?

Toujours avant d’entamer l’écriture de votre livre autobiographique, une seconde question se pose : « Comment je voudrais que mon histoire soit perçue par mes lecteurs ? ». Plusieurs éléments de réponse peuvent vous guider pour structurer votre narration :

  • « Je veux donner un point de vue sur ma vie passée ». Dans ce cas, vous allez raconter votre histoire avec les yeux de l’adulte que vous êtes aujourd’hui. En y apportant vos réflexions personnelles ainsi que les leçons que vous avez tirées de toutes vos expériences.
  • « Je choisis certaines périodes de ma vie passée à raconter ou à occulter ». Un livre autobiographique dévoile l’intimité de votre vie privée. Son écriture est à la fois une grande épreuve émotionnelle, mais peut être également une libération psychologique. Quelle que soit votre motivation, il est important de bien protéger les épisodes de votre vie que vous ne souhaitez pas raconter dans votre livre autobiographique.
  • « Je décide d’être sincère ». Pour atteindre émotionnellement vos lecteurs et créer un intérêt pour votre histoire, mettez de la sincérité dans vos récits. Sans cet ingrédient indispensable, le livre autobiographique que vous prévoyez d’écrire sera discrètement classé « fictionnel ».

Aussi personnelle que puisse être votre propre histoire, posez-vous la question également de vous faire accompagner par un écrivain professionnel. En effet, il peut être tentant de vouloir se lancer dans l’écriture de sa vie. Cependant, un style littéraire bien précis se prête aux ouvrages autobiographiques, au risque de concevoir un essai, un journal intime, voire un blog dans la version virtuelle de l’écriture.

Ce qu’il faut retenir : Le pacte autobiographique est donc rempli lorsque le narrateur décide de se positionner clairement en tant qu’auteur ou en tant que personnage de son livre. Ce choix détermine la façon dont les lecteurs vont percevoir ce récit de soi si intime. Et si vous décidez de mettre des mots sur votre vie passée, la plus grande des plumes autobiographiques reste celle qui respire la sincérité.